Et si nous écoutions nos enfants? 

Ils nous font évoluer comme nous les faisons grandir. Bien que co-dépendants, les enfants m'inspirent.

Ils ont le sourire, ils sont joyeux, dynamiques, spontanés, créatifs.

Plein d'authenticité, moins dans l’ego de contrôle, ils entendent ce qui n'est pas dit et voient ce que l'on ne voit pas ou ne sait plus voir. Ils écoutent avec leur coeur et suivent leur instinct. 

 Ils ignorent les normes sociales et la politesse mais ils sont sensibles aux injustices, à la fragilité des autres, à l'amour que nous leur portons.

En fonction des époques et des régions du monde, nous nous faisons des idées et des croyances ainsi que les manières de traiter les enfants.

Des incompréhensions peuvent avoir lieu entre leur monde et le nôtre en tant qu'adulte.

En les jugeant, ils peuvent renoncer à cette part d’enfant. La résonance corporelle en eux va les éloigner de leur essence pour jouer ensuite un rôle au fil du temps. 

L’enfant est une renaissance pour nous (En tant qu'adulte, parent) lorsque nous avons perdu notre âme d’enfant. Ils sont là pour une meilleure version de nous même et du monde.

À mon sens, une manière de préserver les qualités de leur être, c’est de s’écouter, suivre son intuition en tant que parent même si nous pouvons paraître marginal vis à vis des autres.

 Pour ma part, je me réconcilie avec mon enfant intérieur en passant par le divertissement, en continuant de m’émerveiller en apprenant à lâcher prise.

Et vous, vous êtes toujours enfant ?

Laissez un commentaire